Nathuropathe
 

Brocoli – Brassica oleracea

naturopathe périgueux

Fiche d’identité de ce super antioxydant naturel

Famille : Brassicacée

Variété de Choux

Provenance : Italie du sud, Méditerranée, Asie mineure

Origine latine signifiant : « branche »

Autre nom connu : « brocco » en Italie qui signifie « pousse »

Cultivé d’octobre à avril, en Espagne et en Italie – l’été, il fait trop chaud

Cultivé de mai à septembre, en France et en Pologne – l’hiver, il fait trop froid

HISTOIRE

Depuis l’Antiquité, il était cultivé sur les bords de la Méditerranée.

Au Moyen-Age, le mot « brocoli » désignait le surgeon de chou, utilisé en salade.

Selon Pline, les romains le cultivaient au 1er siècle de notre ère et le cuisinaient à l’huile d’olive, avec du vin blanc et de l’ail.

Au début du XVIe siècle, Catherine de Médicis l’a introduit en France sous le nom « d’asperge italienne »

C’est en 1530, que le mot brocoli fut attesté en France.

PRESENTATION DE CET ANTIOXYDANT NATUREL

Le mot « brocoli » est dérivé du latin bracchium, signifiant « branche ».

Le brocoli présente une tige centrale ferme ramifiée en petits bouquets.

La partie comestible « pomme » est selon le cas de couleur vert foncé à vert sauge, blanc ou pourpre (violacé). A sa floraison, il est parsemé de minuscules fleurs jaunes.

PRINCIPES ACTIFS

Le brocoli fait partie des polyphénols : les flavanols. C’est pourquoi c’est un antioxydant naturel.

A savoir que les polyphénols sont des molécules largement représentées dans l’alimentation. Ces molécules sont importantes dans la protection de nos organes vitaux. Au quotidien, on le retrouve dans le thé, les agrumes, les myrtilles, les framboises, le cassis, la rhubarbe, le vin rouge et enfin le brocoli. 

Le brocoli est riche en :

  • Vitamines A, C, B2, B5, B6, B9, E, K
  • Minéraux : cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium
  • Fibres, sodium
  • Oligo-éléments : Iode et sélénium
naturopathe bordeaux

ACTIONS

Tout d’abord, c’est un puissant antioxydant naturel. Mais aussi un protecteur de l’estomac, des intestins, de la vessie. Ainsi que du poumon. Il est aussi un dépuratif, un détox pour le foie. Mais encore un stimulant pour le cerveau et un antitumoral.

De ce fait, il agit sur les fonctions protectrices du corps.

C’est un stimulant pour la mémoire. Et il pourrait être intéressant dans la prévention de la maladie d’Alzheimer.           

A savoir, en nutrithérapie, le principe actif : le sulforaphane du brocoli est reconnu pour son activité anti-inflammatoire et son activité protectrice au niveau cellulaire.

C’est pourquoi, il est reconnu pour son effet préventif sur le cancer.

« Une infection à l’Helicobacter Pylori est un problème fréquent. A part causer des gastrites et des ulcères d’estomac, cette bactérie augmente le risque de cancer de l’estomac. Le sulforaphane tue l’Helicobacter Pylori.  Le sulforaphane, naturellement présent en grande concentration dans le brocoli, a un effet bactéricide très puissant sur l’Helicobacter Pylori. Ainsi, le sulforaphane peut prévenir les ulcères de l’estomac et prévenir le cancer de l’estomac.

En comparaison avec le resvératrol (raisins, vins), l’allixine (l’ail) et l’épigallocatéchine (thé), le sulforaphane a la plus grande activité bactériostatique sur l’Helicobacter Pylori. » (1)

UN ANTIOXYDANT NATUREL GOURMAND

antioxydant naturel

En conclusion, cet antioxydant est aussi gourmand. Le brocoli doit avoir des grains fins, des têtes fermes et serrées, vertes.

Mode de cuisine : à la vapeur, sauté dans un wok, chaud, froid. En purée, sautés, étuvés, lactofermentés …

Graines germées de brocoli facile à obtenir, se conservent une semaine au frais.

Tiré de l’ouvrage :  (1) nourrir sa vie de Ph. David

Sylvie Bolzer- “Praticienne Naturopathie”

Retrouvez l’ensemble de mes articles dans mon blog.

D’autres astuces et conseils  sur mon Instagram.