La phytothérapie – aromathérapie

La phytothérapie et l'aromathérapie

PHYTOTHÉRAPIE :

La phytothérapie du grec “phyton”, plante et “thérapein”, soigner  est l’usage des plantes médicinales en thérapeutique.

L’histoire des plantes se confond avec celle de l’humanité.
En fait la grande aventure des plantes a commencé dans la mer il y a environ 3 milliards d’années. C’est alors que des organismes microscopiques ont « inventé » la photosynthèse. A cette performance biochimique, s’en ajoutèrent des milliers d’autres au fils de l’évolution. Puis la chimie végétale explosa alors en une myriade de molécules.

Arrivèrent ensuite les plantes terrestres, il y a 300 millions d’années et vers la fin de l’ère secondaire apparurent les insectes qui prirent part dans la reproduction des végétaux.

Dès lors nos chères petites plantes rivalisèrent d’ingéniosité afin d’élaborer de subtils stratagèmes de séductions. Les exemples les plus significatifs : les couleurs flamboyantes, les parfums enivrants, les nectars savoureux. Tout était bon pour attirer les insectes pollinisateurs…

Ainsi la phytothérapie peut revendiquer le titre de plus ancienne des disciplines médicinales. En effet, les plantes médicinales sont employées depuis la nuit des temps et partout sur la planète.

AROMATHÉRAPIE :

L’aromathérapie vient du grec “aroma”, odeur et de “thérapia”, soins. C’est une thérapeutique utilisant les huiles essentielles et les hydrolats aromatiques. Ces derniers sont des extraits des parties aromatiques des plantes médicinales très puissants.
C’est pourquoi, les thérapeutes du monde entier les ont toujours tenue en haute estime.

L’histoire de l’aromathérapie peut se résumer en 4 grandes périodes :

1.    Utilisation dans l’alimentation, puis sous forme de macérations, d’infusions puis de décoctions.

2.    Utilisation sous forme de diffusion (plantes aromatiques aux vertus odorantes brûlées)

3.    Extraction de cette substance odorante, pour donner naissance aux huiles essentielles qui aboutit à la création et au développement de la distillation

4.    Enfin, notre époque moderne époque où la connaissance des composants des huiles essentielles est prise en compte pour expliquer les activités : physiques, chimiques, biochimiques, électroniques des arômes végétaux.

PHYTO-AROMATHERAPIE :

La phyto-aromathérapie ne consiste pas uniquement à éradiquer les symptômes. En fait, elle nécessite aussi la prise en charge de la globalité de l’individu.
Comment ? En tenant compte de son terrain organique afin d’aller à l’origine de la maladie.

Mais aussi en stimulant les énergies de la guérison de l’organisme vivant, la phyto-aromathérapie constitue aussi un remarquable moyen de prévention.

La phytothérapie aromathérapie prend aussi en compte l’approche émotionnelle des huiles essentielles et des essences. La compréhension du système neuro-végétatif est alors essentielle.