Le Plantain lancéolé bienfaits – Plantago lanceolata

plantain lancéolé bienfaits

Famille : Plantaginacées

Provenance : Europe, Asie du nord et centrale

Autres noms connus : oreille de lièvre, herbes à cinq coutures, la plante des pieds

Floraison : avril-octobre

Cueillette des feuilles au printemps – des graines en été

Voici le plantain lancéolé et bienfaits. 

Histoire de la plante aux mille bienfaits

Tout d’abord, commençons par l’ethymologie du mot. Planta signifie « la plante de pied », qui rappelle la forme de la feuille, et Ago signifie « je pousse ». En celte, il signifie « plante qui guérit ».

Le plantain est connu depuis + de 4.000 ans avant J.C.

Les Amérindiens le baptisèrent « empreinte du pied de l’homme blanc », ce qui explique la rapidité de diffusion du plantain.

Dioscoride dans sa « De materia medica » détaille les feuilles fraîches comme astringentes et séchées dans les pathologies cutanées (plaie, ulcère, érysipèle, éléphantiasis).

Pline explique les bienfaits du suc du plantain, contre les piqûres de scorpion.

Dans la Grèce antique, ses racines traitaient les goîtres.

Hildegarde de Bingen l’utilisait contre la goutte, les spasmes, les fractures.

Considéré comme aphrodisiaque, au XVIIIe siècle : même Shakespeare dans Roméo et Juliette nous dit qu’il est utile « for your broken skin ».

La décoction douce servait à guérir les inflammations oculaires. (1)

Présentation du plantain lancéolé

C’est une plante herbacée annuelle très répandue dans les prairies, mesurant de 10 à 50 cm de hauteur, dont les feuilles lancéolées sont disposées en rosette.

On la trouve un peu partout, sur les chemins, les jardins…

Les feuilles sont en forme de fer de lance (lancéolées) avec 3 à 5 nervures saillantes presque parallèles.

Les fleurs sont disposées en épi cylindrique allongé au sommet d’une longue hampe.

Le plantain est présent à l’état sauvage, sous la forme de plusieurs espèces, dans toutes les zones tempérées d’Asie du Nord et centrale, d’Europe.

Les principes actifs

Le plantain lancéolé bienfaits. L’élément important de la feuille est l’aucuboside (iridoïde) : 2 à 3% sur feuilles sèches et jusqu’à 9% sur feuilles fraiches ; dont l’action est antitussive et anti-inflammatoire. Le plantain lancéolé a de nombreux bienfaits. 

  • Vitamines A, B1, B2, B3, C, K
  • Tanins (6,5%)
  • Mucilages (polysaccharides composés d’acide galacturonique, de galactose, d’arabinose, de rhamnose)
  • Flavonoïdes (dont l’ampigénine)
  • Un oligoside (plantéose) retrouvé dans la graine est responsable de l’activité laxative.
  • Minéraux (zinc, potassium, souffre, calcium, fer, sodium…)

Composition des parties actives

En phytothérapie, sont utilisés les :

  • Feuilles
  • Racines
  • Graines mûries
  • Suc frais
plantain lancéolé bienfaits

Plantain lancéolé bienfaits et actions

  • Apaisante et anti-inflammatoire : En effet, elle apaise les irritations et inflammations de la peau et des muqueuses respiratoires et digestives. 
  • Antibactérienne 
  • Antioxydante (actéoside)
  • Emolliente et Astringente : très réputée sur la peau (acné, impétigo, zona, prurit, parasitoses) et les muqueuses : digestives, respiratoires, urogénitales.(2)
  • Anti-allergique 

En pratique, comment l'utiliser ?

Par voie orale

En décoction : 

  • Douce : antidiarrhéique
  • Forte : laxative
  • Mélangée dans du miel : catarrhes, angines

En infusion : inflammation et infection des voies respiratoires (bronchite, sinusite, toux, rhume, asthme), pertes blanches, calme les hémorroïdes, inflammations des muqueuses digestives …

Conseil d’utilisation : sous forme de cure (de 21 jours puis faire une pause de 5 jours et si besoin, renouveler cette cure de 21 jours)

En infusion avec un peu de miel : calme les affections du pharynx, laryngites, trachéites, surmenage des cordes vocale, affections pulmonaires d’origine allergique (toux sèches, asthme allergique).

Sirop de plantain - exemple de recette :

  • Bien laver les feuilles de plantain : 300g
  • Les plonger dans une casserole avec 1l d’eau froide
  • Laisser chauffer à feu doux pendant une heure environ (75°)
  • Faire refroidir, puis filtrer en gardant l’eau de cuisson
  • Bien presser les plantes cuites pour en faire sortir le jus
  • Remettre à chauffer le liquide en bain-marie le liquide avec 900g de sucre ou 500g miel (quantité égale au poids du liquide) jusqu’à obtention d’une consistance aqueuse épaisse
  • Filtrer puis laisser refroidir
  • A l’aide d’un entonnoir, placer le liquide dans 1 bouteille en verre
  • Conserver au réfrigérateur pour une conservation optimale

Astuce : vous pouvez rajouter du thym avec les feuilles de plantain dans la préparation.

Pour finir, vous pouvez aussi, rajouter 1 citron pressé pour améliorer la conservation du sirop.

plantain lancéolé bienfaits

Par voie externe

Suc frais : soulage les plaies

Feuilles fraiches froissées : excellent pansement sur les blessures, ulcère de jambe, morsures de vipère – en frictions sur les piqûres d’insectes (abeilles, guêpes, araignées, moustiques…) ou d’ortie

En macération ou infusion en gargarismes et bain de bouche : laryngite, névralgies dentaires – lavage oculaire

Mode d’utilisation

Extrait à froid : versez 15cl d’eau froide sur 2 cuillères à café rases de plantain et laissez reposer pendant 1 à 2heures en remuant souvent. Utilisez 3à4 fois par jour en lavages, gargarismes ou cataplasmes.

Cataplasmes de feuilles fraîches écrasées : préparez au moment de l’utilisation et appliquez sur les contusions, petites plaies, piqûres d’insectes et d’ortie

Recette : cueillir 3 feuilles fraiches de plantain lancéolé, machez-la ou froissez-la entre vos doigts afin d’extraire le jus et de faire une pâte avec votre salive. Ne pas avaler le jus. Recrachez cette boule et appliquez-la sur la piqûre. Dès que le cataplasme commence à sécher, renouveler l’opération.

En infusion : 2 cuillères à café rases de plantain lancéolé (soit environ 1,4g) pour 1 tasse à thé (15cl) d’eau frémissante, à laisser infuser 5 à 10 minutes. Buvez 1 à 3 tasses par jour ; pour apaiser les voies respiratoires.

Macération : dans un premier temps, faire tremper 1,5 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau froide durant 1 à 2 heures en remuant fréquemment. Filtrer et utiliser le liquide comme bain de bouche ou en gargarisme pour les inflammations de la bouche ou du pharynx. Enfin, appliquer en cataplasme sur les inflammations cutanées.

Macérât huileux : faire macérer des feuilles séchées de plantain lancéolé dans de l’huile d’olive 1ere pression à froid, pendant 1 mois, puis filtrer.

En cuisine : les jeunes pousses de plantain avec ou sans fleurs, peuvent se consommer en salades ou de la même manière que les épinards, en pesto. Cuite sous forme de soupe, dans une omelette ou comme accompagnement.

Astuces du plantain lancéolé bienfaits

  • En été, cueillette des graines du plantain : elles serviront à épaissir les soupes ou à faire du pain ou des galettes en les mélangeant à de la farine.
  • Problèmes cutanés(eczéma, acné, psoriasis…) : application cutanée par compresse d’infusion de plantain lancéole (problème suintant) ou en macérât huileux (problème sec).

Puis, le plantain s’associe très bien avec d’autres plantes de la peau : souci, matricaire, millepertuis…. 

Collyre(Formule du Dr Valnet)

  • Eau de plantain : 50g
  • Eau de rose : 5g
  • Sulfate de zinc : 3g

En conclusion

Cette plante est remarquable dans les cas de problèmes de la peau (acné, eczéma…), des infections des voies respiratoires (antitussive, apaisante), de constipation, de diarrhées, de colites, de gastrite, d’inflammation des muqueuses de la sphère bouche-pharynx, digestive, d’inflammation des paupières, yeux fatigués.

De plus, elle soulage rapidement les piqûres de moustiques, d’insectes, de guêpes, d’araignées, d’ortie. En cas de démangeaisons diverses (ça gratte, ça pique, ça brule).

Le plantain est une plante très riche en minéraux.

Sylvie Bolzer – Praticienne en Naturopathie

Retrouvez l’ensemble de mes articles dans mon blog

D’autres astuces et conseils anti-fatigue sur mon Instagram.

Réf ouvrages :

  1. « De la lumière à la guérisson » de P. Depoërs, F Ledoux, P. Meurin
  2. « Phytothérapie » Dr Valnet
  3. « 200 plantes qui vous veulent du bien » Carole Minker